Mariée, 44 ans, une femme est recherchée par l'Unité de Police Administrative

Par 13/05/2016 - 21:01 • Mis à jour le 13/05/2016 - 21:01

Une femme originaire de la République Dominicaine et séjournant dans notre département n’a plus donné signe de vie depuis le 30 avril 2016. L’association des ressortissants dominicains de Guadeloupe a lancé des recherches, en parallèle à l’enquête confiée à l’Unité de Police Administrative. Mais, cette affaire soulève beaucoup de zones d’ombres.

    Mariée, 44 ans, une femme est recherchée par l'Unité de Police Administrative
Depuis plus d'une douzaine de jours une femme de 44 ans n'a pas donné de nouvelles. Une enquête pour disparition inquiétante a été confiée a l'Unité de Police Administratif du Commissariat Central.

Elle révèle que la disparue est mariée depuis deux ans et demi avec un Guadeloupéen. Cependant, il pourrait s'agir d'un mariage blanc. En effet, le doute subsiste car l'on suppose une autre relation.

Toutefois, cette femme séjourne vraisemblablement en toute légalité en Guadeloupe, bénéficiant d'un titre régulier lui permettant d'aller et venir sur le territoire.

Les dernières traces laisser par la quadragénaire remontent au 30 avril 2016 vers deux heures. Elle sortait alors d'un bar du Gosier.

Depuis, les enquêteurs ont tenté de retracer sa téléphonie. Néanmoins une chose intrigue : son portable n'a pas cessé de fonctionner même après sa disparition.

Par ailleurs, des recherches ont été menéesdans les hôpitaux, les morgues et l'aéroport, en vain. On suppose donc qu'elle que la quadragénaire est toujours en Guadeloupe.

Ou serait-elle repartie clandestinement en République Dominicaine ? La jeune femme aurait indiqué à plusieurs reprises vouloir retourner dans son pays natal.

Sa fille est arrivée en Guadeloupe pour participer aux recherches avec une association locale de ressortissants dominicains et également pour sensibiliser autour de cette disparition bien mystérieuse.