Meurtre de Gourbeyre : garde à vue prolongée pour le sexagénaire

Par • Mis à jour le 20/02/2018 - 08:41

Garde à vue prolongée pour le sexagénaire auteur du coup de couteau mortel sur un jeune d'une vingtaine d'années qui l'importunait à propos, semble t-il, d'une bouteille de rhum. L'homme qui a été interpellé sur les lieux du drame (Marina de Rivière-Sens) a reconnu les faits sans difficulté mais les explique par un ras-le-bol en raison de l'agressivité répétée de la victime qui ne cessait d'embêter, dans le quartier, des adultes d'un certain âge.

    Meurtre de Gourbeyre : garde à vue prolongée pour le sexagénaire

"Sauvez-moi, sauvez-moi", ce sont les dernières paroles prononcées par la jeune victime lorsqu'elle s'est effondrée dans les bras d'un passant qui faisait sa marche quotidienne. Le jeune homme saignait, il venait d'être frappé d'un coup de couteau en plein cœur et de parcourir quelques mètres en titubant. Traumatisé, en état de choc, c'est ce passant qui a ensuite alerté les secours.

Il a eu le temps de croiser l'auteur du coup de couteau et sans savoir que c'était lui se serait adressé à ce dernier qui aurait tout de suite reconnu les faits. Il avait d'ailleurs le couteau ensanglanté toujours dans les mains. En une fraction de seconde, un jeune d'une vingtaine d'années venait de perdre la vie et un quasi septuagénaire devenait un meurtrier.

Un trio improbable

Jamais, probablement, aucun de ces 3 personnages ne pensait un jour se retrouver face à une telle situation. Un jeune, provocateur, au point de se voir quasiment rapatrier de la Dominique, son pays d'origine, pour la Guadeloupe où il a de la famille afin de tenter de le redresser des bêtises commises et des ennuis causés.

Un homme, qui coule sa retraite tranquille, en cuvant son rhum entre amis de boisson et puis ce passant, qui ce jour là, avait changé ses habitudes et son circuit de sa marche quotidienne.

De son côté, l'auteur du coup de couteau mortel doit continuer de subir des analyses et un interrogatoire pour comprendre ce qui s'est réellement passé et pourquoi il portait sur lui un couteau avec lequel il a tué quelqu'un qui pourrait être son petit fils.