Meurtre de Grand-Baie : peu d'avancées

Par 28/05/2019 - 15:30 • Mis à jour le 28/05/2019 - 15:30

Peu voir pas d’avancées dans l’enquête concernant la mort par balles d’un trentenaire dimanche dernier au Gosier. La victime, connue des services, avait été touchée à la tête et son agresseur avait immédiatement pris la fuite en deux roues. La Police Judiciaire est en charge du dossier.

    Meurtre de Grand-Baie : peu d'avancées

Le trentenaire a froidement été abattu à la sortie d’un bar de Grand-Baie dimanche au petit matin. Le règlement de comptes, c'est une des pistes envisagée par les enquêteurs de la DIPJ, la victime, un homme de 36 ans originaire des Abymes, et déjà connu de la justice notamment pour des affaires de stupéfiants, a reçu plusieurs impacts de balles sur le haut du corps et au visage.

Au moins 4 voit 5 coups de feu tirés à l’aube, alors que se trouvaient encore des clients dans ces établissements de nuit. L’agresseur aurait ouvert le feu sur sa cible, il aurait ensuite brandi son arme comme si de rien pour ensuite prendre la fuite sur une moto. Alors règlement de comptes ? Différend juste avant le drame suivi de représailles? Aucune thèse n’est écartée par les policiers.

L’agenda du défunt est minutieusement analysé afin de refaire l’historique de sa soirée et les éventuelles rencontres, d’autant que la victime revenait apparemment d’une autre fête en région pointoise. Les investigations se poursuivent afin de faire toute la lumière sur ce meurtre brutal, mais il faut avouer qu’il n’existe pas d’éléments probants pouvant faire avancer l’enquête à ce stade ​.