Mortenol : interpellation musclée du chef de bande Alphonso Harper

Par • Mis à jour le 27/07/2015 - 18:12

C’est un véritable chef de bande que la justice vient d’envoyer, dimanche, en prison. Alphonso Harper, dominiquais d’origine, la cinquantaine, serait impliqué dans une quinzaine de faits de vols à mains armées ou de violences avec arme. Il a été interpellé par la Brigade Anti-Criminalité (BAC) samedi.

    Mortenol : interpellation musclée du chef de bande Alphonso Harper
Alphonso Harper, quinquagénaire et chef d’une véritable bande organisée était jugé très dangereux. Celui qui a été envoyé, en prison, dimanche a été appréhendé, samedi, par la Brigade Anti-Criminalité (BAC). Une interpellation musclée qui s’est déroulée à Mortenol (Pointe-à-Pitre). Alphonso Harper, s’était débattu avant d’être maîtrisé. L’homme se cachait dans un squat depuis quelques semaines. Les policiers ont réussi à le retrouver en recoupant différentes informations.

Ce multirécidiviste enchaînant des allés-retours entre Pointe-à-Pitre et Roseau (Dominique), ne semble être revenu en Guadeloupe que depuis un an. Alphonso Harper est suspecté d’être le chef d’une bande armée particulièrement violente. Cette dernière aurait attaqué et séquestré, l’an dernier, plusieurs personnes à leurs domiciles. Une quinzaine de faits sont évoqués.

Il conviendra désormais au juge de recenser les membres de la bande qui on été soumis aux investigations du secteur police et ceux qui l’ont été en zone gendarmerie. Avant d’interpeller Alphonso Harper, les forces de l’ordre avaient déjà appréhendé d’autres membres de sa bande.