Mouvement social : plusieurs personnes toujours en garde à vue

Par 11/01/2022 - 18:37 • Mis à jour le 11/01/2022 - 18:36

Le motard de Basse-Terre va mieux, l'homme qui s'était pris des câbles de barrage alors qu'il roulait est sorti de l'hôpital. Quant aux 4 personnes interpellées lors du mouvement social devant le CHU sont toujours en garde à vue au commissariat central. Et en marge, croyant les forces de l'ordre occupées, 6 jeunes ont été pris en flagrant délit lors d'une tentative de pillage d'une supérette à la Marina.

    Mouvement social : plusieurs personnes toujours en garde à vue

4 trentenaires arrêtés marchandise en main à l'intérieur du commerce et 2 autres qui attendaient devant ont été placés en garde à vue. Aux environs de 2h du matin, une supérette de la Marina a été ciblée par cette bande qui pensait que les forces de l'ordre étaient plutôt occupées devant le CHU, ils ont cru pouvoir agir en toute discrétion. Malheureusement pour eux, les policiers avertis se sont rapidement rendus sur place afin de les interpeller en flagrant délit. Ils devront bientôt répondre devant la Justice de cette tentative de pillage nocturne qu'ils croyaient facile. 

Quant aux 4 suspects interpellés lors des affrontements lundi après-midi devant le CHU, eux aussi sont toujours en garde à vue. Âgés d'une vingtaine à une cinquantaine d'années, l'un avait été interpellé dès la mi journée, ce qui avait mis le feu aux poudres. Selon nos informations, parmi les 4, certains étaient porteurs d'armes blanches, couteau et tournevis et même un lance-pierre. On leur reproche donc entre autres des violences volontaires sur dépositaires de l'autorité publique. Trois seront déférés ce mercredi en vue d'une comparution immédiate.

Et des nouvelles rassurante du motard qui a chuté hier matin à Basse-Terre après s'être pris de face, des câbles tendus au milieu de la chaussée. Touché à la gorge, il avait été admis dans un état plutôt grave au CHBT. Mais il va mieux, il est sorti lundi soir de l'hôpital avec tout de même des lésions. On ignore pour l'heure s'il compte donner des suites à cette dangereuse entrave, qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves.

 

 

Tags