Prostitution présumée dans un restaurant de Baie-Mahault

Par 26/08/2016 - 18:08 • Mis à jour le 26/08/2016 - 18:08

Un réseau de prostitution démantelé par les gendarmes à Baie-Mahault ce mercredi soir. Des serveuses, pour la plupart originaires de Saint-Dominque, auraient été contraintes par leur patronne, d’offrir leurs charmes aux clients d’un restaurant situé non loin du vélodrome. Après plus d’un an d’investigations et une plainte déposée pour viol, 3 personnes ont finalement été placées en garde à vue.

    Prostitution présumée dans un restaurant de Baie-Mahault

L’enquête a débuté en mars 2015 suite à un manège bien étrange. Une affluence anormale dans ce restaurant situé en bord de route, à proximité du vélodrome et de l’échangeur de Beausoleil. Les clients, majoritairement des hommes se bousculaient pour y dîner notamment le weekend, créant parfois même des troubles à l’ordre public, des bagarres au fusil ont été relevées. Par ailleurs, une plainte pour viol a été déposée ces derniers mois par une des serveuses de l’établissement. Selon ses dires, elle aurait été contrainte par la gérante de proposer ses charmes.

Clients et serveuses

Lors de surveillances, les gendarmes constatent que des clients repartent avec certaines employées après le service. La brigade de recherches à durant plusieurs mois interrogé en toute discrétion des témoins, victimes avant d’organiser une descente mercredi soir. Trois personnes dont la tenancière du restaurant, elle aussi dominicaine, ont été interpellées puis placées en garde à vue. Leurs auditions se poursuivent.

Une équipe "renouvellée"

Apparemment, la principale mise en cause aurait fait venir de son pays, plusieurs filles et renouvelait fréquemment l’équipe afin d’offrir plus de choix aux habitués. Les suspects devraient désormais faire l’objet d’une présentation devant la Justice afin de s’expliquer sur ces faits présumés dont accessoirement du travail dissimulé aussi.

Rinsy Xieng