Quand la police du culte met en fuite deux braqueurs

Par • Mis à jour le 17/04/2018 - 12:22

Deux jeunes individus armés se sont rendus coupables d’une tentative de vol sur le parking d’un lieu culte dimanche dernier. Les faits se sont déroulés aux abords immédiats d’une église évangéliste de Grand-Camp aux Abymes. Les deux malfrats voulaient en fait dérober le scooter appartenant à l’un des fidèles. Ils ont été mis en fuite par le service d’ordre de l’église et les policiers rapidement arrivés sur place. Aucun coup de feu n’a été tiré, mais le procédé interpelle.

    Quand la police du culte met en fuite deux braqueurs

Ces faits pour le moins édifiants se sont produits dimanche dernier en fin de matinée, à l’église évangéliste de l’assemblée de Dieu, à Grand-Camp Abymes. Devant ce lieu de culte, les deux individus en question ciblent un scooter garé avec son système d’antivol, sur le parking de cette église. Ne parvenant pas à leurs fins, ils auraient été une première fois mis en fuite par plusieurs personnes de l’assistance et de la police du culte, en d’autres termes, les services d’ordre de cette assemblée religieuse.

Ils reviennent à la charge

Mais convaincus que le deux-roues appartenait à l’un des fidèles présents à l’intérieur de l’église, ils sont revenus quelques instants plus tard, mais cette fois avec une arme à feu, menaçant d’en faire usage si le propriétaire du scooter ne consentait pas à abandonner son bien à leur profit. Ils se sont heurtés à la même résistance du service d’ordre et de quelques fidèles, qui avaient entre temps alerté la police. Une patrouille qui était dans le coin s’est alors rendue sur place contraignant ces deux jeunes à prendre la fuite. Leurs descriptions devraient néanmoins permettre de les identifier et de les appréhender assez rapidement. Quoi qu’il en soit, le pasteur de cette église évangéliste que nous avons contacté ce matin, nous a indiqué n’avoir pas interrompu sa célébration, s’en remettant à son service d’ordre et aux fonctionnaires de police.