Saint-Etienne: un Guadeloupéen suspecté de meurtre

Par • Mis à jour le 15/08/2016 - 17:49

Un quinquagénaire est décédé dimanche soir au foyer Clairvivre de Saint-Etiene tué à mains nues selon les premières constatations. Un jeune homme de 21 ans, d'origine guadeloupéenne, aurait causé la mort du veilleur de nuit. Il a été interpelé immédiatement et placé en garde à vue. Son casier judiciaire est vierge mais il pourrait souffrir de troubles psychiatriques.

    Saint-Etienne: un Guadeloupéen suspecté de meurtre
Un jeune antillais de 21 ans est ce lundi en garde à vue après la mort d’un veilleur de nuit dans une auberge de jeunesse (CIS) à Saint-Etienne, dans le quartier du Crêt de Roc. Ce dernier aurait été violemment frappé par l’agresseur, un guadeloupéen en vacance, qui aurait porté plusieurs coups à mains nues à la victime âgée d’une cinquantaine d’années.

Une autopsie pratiquée mardi

Le Parquet de Saint-Etienne précise qu’une autopsie sera pratiquée ce mardi pour essayer de déterminer les circonstances précises du décès. Le suspect, inconnu des services de police et justice, a été placé en garde à vue. C’est un autre veilleur de nuit qui avait donné l’alerte dimanche soir vers 23h30 lorsque le drame s’est déroulé. Le second gardien a été entendu par les enquêteurs.