Sans escadron de gendarmes, les syndicats de police s'inquiétent

Par • Mis à jour le 16/03/2018 - 12:16

L'escadron composé d'une trentaine de militaires de la Gendarmerie est parti il y a quelques jours rejoindre l'île de Mayotte. Un départ qui inquiète aujourd'hui les syndicats de policiers notamment en ZSP. Selon eux, les délinquants s'en sont déjà aperçus et risquent de revenir à la charge.

    Sans escadron de gendarmes, les syndicats de police s'inquiétent

L’escadron de gendarmes affecté à la Zone de Sécurité Prioritaire s’en est allé. Les 35 militaires mobiles ont rejoint l’île de Mayotte pour faire face aux évènements sociaux qui s’y déroulent. Un départ qui fait craindre aujourd’hui le pire, aux syndicats de police. Ces derniers déplorent le manque de diligence de la part des autorités face à une délinquance qui risque de repartir à la hausse.

Patrice Abdallah, secrétaire de SGP-Police Force ouvrière :