Un Guadeloupéen mis en examen pour le meurtre présumé d'un compatriote

Par • Mis à jour le 09/03/2016 - 14:32

Un homme de 26 ans a été mis en examen ce mardi 8 mars pour homicide volontaire. Il a été placé en détention provisoire. Il est soupçonné d'avoir tué un de ses amis également originaire de notre département lors d'une soirée arrosée dans un appartement situé à Clermont-Ferrand.

    Un Guadeloupéen mis en examen pour le meurtre présumé d'un compatriote
Au bout de 48 heures, les enquêteurs ont pu confondre le meurtrier de Cédric Nollin, un Bouillantais de 35 ans. Le suspect, âgé de 26 ans et également Guadeloupéen a été mis en examen pour homicide volontaire ce mardi 8 mars 2016.

Dans la nuit du samedi 5 mars au dimanche 6 mars, alors que le meurtrier présumé se trouvait à son domicile clermontois (Auvergne), il aurait porté plusieurs coups de machette à son ami dans le cadre dune fête entre compatriotes.

Une rixe aurait éclaté entre les deux hommes pour un motif futile, a indiqué le parquet.
Selon le quotidien Lamontagne.fr, Cédric Nollin, grièvement blessé à la gorge, a été transporté en voiture jusqu'au Centre Hospitalier Universitaire de Clermond-Ferrand. Puis, il a été déposé devant les urgences. Quelques heures plus tard, il succombait à ses blessures.

Une deuxième personne a été placée en garde à vue dans les locaux du Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ) de Clermont-Ferrand. Mais, aucune poursuite n'a été retenue contre elle. Témoin de l'altercation fatale, après les faits présumés, elle a participé au nettoyage de la scène de crime.

En Guadeloupe, ce drame a plongé la commune de Bouillante dans la tristesse. Des dispositions ont été prises par la municipalité pour aider la famille de Cédric Nollin à financer le rapatriement de son corps sur son île natale.