Un agent "molesté" et "tabassé" au centre pénitentiaire de Baie-Mahault

Par 12/10/2016 - 22:13 • Mis à jour le 12/10/2016 - 22:13

Mardi 11 octobre 2016, un agent du centre pénitentiaire de Baie-Mahault a été roué de coups. Selon le syndicat UFAP-UNSA Justice cet indicent a un lien direct avec la fouille générale de la veille.

    Un agent "molesté" et "tabassé" au centre pénitentiaire de Baie-Mahault
Un agent du centre pénitentiaire de Baie-Mahault faisait sortir les détenus de leurs cellules quand il a été frappé par quatre d'entre eux mardi 11 octobre 2016.

"Molesté", "tabassé", l'agent a été roué de coups, avant d'être secouru par ses collègues.

Pris en charge au centre hospitalier de Pointe-à-Pitre-Abymes, la victime aurait plusieurs fractures et allait semble-t-il "très mal" mardi.

Pour le syndicat UFAP-UNSA Justice, il y a un lien direct entre ce passage a tabac et la fouille générale du lundi 10 octobre.

"Les voyous n'ayant pas pu retrouver leur produits illicites, drogue, arme voire argent, se sont rebellés contre le collègue sur la coursive", a souligné Ebéné Brigitte, le secrétaire régional du syndicat sur les ondes de RCI Guadeloupe.

Malgré ce nouveau fait dramatique, le secrétaire régional de l'UFAP-UNSA Justice reste persuadé de la nécessité de cette fouille. L'Etat de droit doit être coûte que coûte respecté, a-t-il indiqué.

Dès mardi, les quatre détenus ont été identifiés et placés en garde à vue. Ce mercredi 11 octobre, ils ont été présentés en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre.