Un appel à témoins après un braquage

Par 21/09/2020 - 13:02
01/01/2020 - 00:00

Les gendarmes lancent un appel à témoins pour retrouver des personnes qui auraient pris en chasse les auteurs d’un braquage survenu mardi soir à Morne à l’Eau. Au moins deux personnes auraient tenté de poursuivre les braqueurs en voiture.

    Un appel à témoins après un braquage
Qui sont ces personnes qui ont pris en chasse les auteurs d’un braquage à Morne à l’Eau mardi soir ? C’est ce que cherchent à déterminer les gendarmes de la brigade de Morne-À-l’Eau. il s’agit de faire avancer l’enquête pour avoir des éléments utiles sur la marque ou la couleur de la voiture des braqueurs. Et pour savoir si certains éléments de preuve retrouvés sur les lieux appartiennent aux braqueurs ou aux témoins qui les ont poursuivis. Tout se passe mardi soir vers 22 heures, sur la RN 6 dans le bourg de Morne-À-l’Eau. C’est un camion à pizza qui est pris pour cible. Alors que les auteurs s’en vont avec leur butin, la femme et l’homme, victimes sont interpellés par d’autres personnes leur demandant si elles viennent bien de subir un braquage. Ensuite, au moins deux personnes, peut-être plus, auraient entrepris de poursuivre les auteurs, justement en train de fuir en voiture. Sauf que ces témoins n’ont jamais contacté les gendarmes et qu’ils peuvent détenir de précieuses informations, même si jusque là ils n’en avaient pas forcément conscience. Alors si vous êtes ces précieux témoins ou si vous avez des informations, vous êtes priés de contacter la brigade de Morne-à-L’Eau au 05 90 85 37 80 ou d’appeler le 17.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.