Un détenu retrouvé pendu

Par • Mis à jour le 25/03/2016 - 17:05

Le corps d’un détenu âgé d’une trentaine d’années a été retrouvé sans vie jeudi soir, dans sa cellule du centre pénitentiaire de Fond Sarail. Pour l’heure on ignore les raisons qui ont conduit à ce geste mais ce qui intrigue, c’est que la victime, originaire de l’hexagone, ne devait effectuer qu’un court séjour en détention. Une enquête a été ouverte.

    Un détenu retrouvé pendu
Des investigations sont en cours afin de déterminer le mobile exact de ce geste. Le corps de la victime âgée de 33 ans a été retrouvé vers 19h30 dans sa cellule du quartier isolement de la prison, c'est-à-dire à l’écart des autres détenus. L’homme se serait pendu, les secours n’ont rien pu faire pour le réanimer. Pourquoi s’est-il donné la mort sachant qu’il venait d’être incarcéré en janvier dernier et qu’il devait retrouver sa liberté en mai prochain? 4 mois d’exécution de peine suite à un jugement prononcé à Créteil en début d’année. Originaire de métropole, la victime effectuait sa peine chez nous, on ignore encore pour quelle raison.

Un milieu carcéral difficile

On peut supposer que l'homme n’était pas habitué au rude climat carcéral de Baie-Mahault : violences, surpopulation ou encore chantage. Dur de se faire une place surtout quand on vient de l’extérieur, il n’a qu’à voir déjà le sort réservé habituellement aux Saintmartinois ou autres. Son isolement par l’administration était surement lié à des conditions difficiles. Noter que ce suicide s’est produit le soir même, de la visite au centre, de l’évêque de Guadeloupe, Monseigneur Riocreux, il était pourtant venu porter la bonne parole et la foi aux prisonniers, souvent en détresse morale.

Rinsy Xieng