Un pêcheur d'oursins interpellé à Saint-François

Par • Mis à jour le 03/02/2018 - 11:30

Alors que la pêche aux oursins blancs est interdite depuis le premier janvier dernier, et que, de surcroît, cette pêche est très réglementée, une affaire de braconnage de ce fruit de la mer est intervenue à Saint-François. 150 oursins ont été saisis et un pêcheur interpellé.

    Un pêcheur d'oursins interpellé à Saint-François

Pour assurer la régénération en Guadeloupe du stock d’oursins blancs, espèce emblématique de la Caraïbe, en accord avec le comité régional des pêches de la Guadeloupe, la pêche des oursins blancs avait été ouverte uniquement du 18 au 31 décembre dernier. Pêche exclusivement réservée aux marins-pêcheurs professionnels, qui devaient  en outre détenir une autorisation annuelle de pêche délivrée par la direction de la mer, dont le renouvellement est soumis à déclaration de capture, et ils devaient également respecter la taille minimale de capture de 10 cm.

150 oursins saisis

Or, mercredi dernier à Saint-François, la brigade de gendarmerie intervenait sur la plage de l’Anse des Rochers suite à un appel téléphonique. Sur place, 2 hommes se livraient à la pêche illégale d’oursins blancs. Environ 150 oursins ont été découverts dans des sacs en toile et l’un des pêcheurs a été interpellé.

Jusqu'à 22.500€ d'amende

Après avoir été entendu, il est convoqué en justice pour répondre de cette pêche illégale, s’apparentant donc à du braconnage. Il encoure une ou plusieurs amendes pénales pouvant aller jusqu’à 22.500€ voir éventuellement, une fermeture administrative de son activité.