Un radar tourelle incendié à Goyave

Par • Mis à jour le 13/12/2019 - 08:25

Le feu a été allumé dans la nuit de jeudi à vendredi sur le radar tourelle situé au niveau de la route de la Rose. C'est le troisième appareil pris pour cible en Guadeloupe cette semaine.

    Un radar tourelle incendié à Goyave

Les pompiers sont intervenus vers 00h30 pour éteindre l'incendie allumé sur la base et la tête du radar situé au niveau du Leader Price sur la route nationale. On ignore pour l'instant l'ampleur des dégâts, mais l'appareil semblait abîmé. 

Il s'agit de la deuxième dégradation de ce type cette semaine après l'abattage de celui de Saint-François dans la nuit de mardi à mercredi. Tombé au sol, il a depuis été retiré.

Un autre radar avait été ciblé à Capesterre-Belle-Eau, également cette semaine, mais le feu n'avait pas démarré. Par ailleurs, début novembre, un radar ancienne génération avait aussi été enflammé avec des palettes à Saint-François.

Ça coûte cher

Le prix d'un radar tourelle est de 32 000 euros, ces dégradations répétées pourraient donc coûter cher à l'État et donc aux contribuables.

Mais cela peut aussi coûter cher devant la justice. La loi prévoit jusqu'à cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende pour une dégradation commise seul et jusqu'à 7 ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende pour un acte commis en bande.

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.