Un radar volontairement incendié à Saint-François

Par • Mis à jour le 01/11/2019 - 21:36

Les radars ne plaisent pas à tout le monde. Un feu a été allumé ce vendredi soir sur le radar de Dubédou à Saint-François. Les auteurs risquent gros au niveau pénal.

    Un radar volontairement incendié à Saint-François

Un radar de Dubédou à Saint-François a été pris pour cible peu avant 21h  ce vendredi soir. Des palettes ont été disposées sur l'appareil et le feu y a été mis. Des investigations de Gendarmerie sont en cours. Les auteurs, s'ils sont identifiés, risquent gros. 

La dégradation de radar est un délit qui relève des articles 322-1 du code pénal. Elle entraîne donc une inscription au casier judiciaire, ce qui peut fortement compliquer la vie de la personne condamnée.

Pour avoir affiché des autocollants, fait des graffitis, occulté ou bâché les vitres d'un radar : l'auteur des dégradations risque jusqu’à 15 000 euros d’amende et une peine d’intérêt général.

Pour avoir détruit ou endommagé un radar (incendie, vol, explosion) : l'auteur des dégradations risque jusqu’à 75 000 euros d’amende et 5 ans d’emprisonnement.

Si l'action a été menée par un groupe de personnes, ou un individu masqué, la peine est encore plus lourde : jusqu’à 100 000 euros d’amende et 7 ans d’emprisonnement.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.