Un réseau de clandestins démantelé dans le nord Grande-Terre

Par 01/09/2016 - 16:05 • Mis à jour le 01/09/2016 - 16:05

Un réseau de clandestins a été démantelé par la Police aux Frontières. Selon les premiers éléments, l'organisation serait plutôt discrète. Elle impliquerait une dizaine de suspects du nord Grande-Terre. Actuellement, il sont tous en garde à vue aux Abymes.

    Un réseau de clandestins démantelé dans le nord Grande-Terre
Un réseau clandestin œuvrant du côté de Petit-Canal et Morne-à-l’eau a été démantelé par les hommes de la police aux Frontières.

Plus d’une dizaine de personnes sont actuellement en garde à vue dans les locaux de la Police aux Frontières, au Raizet (Les Abymes). Elles sont soupçonnées d’être impliquées dans un trafic de reconnaissance d’étrangers contre de l'argent.

C'est en tout cas ce que les policiers essayent de faire confirmer. La fraude concerne des Haïtiens. Par ailleurs, il y aurait dans cette affaire la production présumée de plusieurs documents douteux.

L’infraction de faux et usages de faux pourrait donc être retenue par les enquêteurs. Mardi 30 aout 2016, les mis en cause ont été interpellés. Les agents cherchent à savoir s’il existe d’autres complices éventuels dans ce dossier. Il n’est pas question de violences à proprement parler. Mais, ce délit reste grave.

En l’espèce, cela concernerait des adultes mais aussi des enfants. En effet, des individus mal intentionnés peuvent souvent profiter de l’état de vulnérabilité des ressortissants dans le but de s’enrichir.

Pour l'heure, des auditions et confrontations sont en cours pour déterminer le rôle respectif des différents protagonistes. Selon une source proche du dossier, elle peuvent se poursuivre, histoire de faire émerger les responsabilités de chacun.