Un sexagénaire tué à Saint-Martin

Par 07/01/2017 - 16:32 • Mis à jour le 07/01/2017 - 16:32

Premier homicide de l’année à Saint-Martin en partie française. Le corps d’un sexagénaire a été retrouvé sans vie à son domicile dans la nuit de vendredi à samedi. Cambriolage ? Vengeance ? Aucune piste n’est écartée pour le moment. Il est encore trop tôt pour privilégier une hypothèse d'autant plus que la victime avait des antécédents criminels à Nice. Une enquête a été ouverte confiée aux gendarmes de l’île sous autorité du parquet de Marigot.

    Un sexagénaire tué à Saint-Martin
Que s’est-il passé vers 1h30 du matin? C’est ce que tentent de déterminer les hommes de la Section de Recherches de l’île du nord. Peu d’éléments pour l’heure concernant ce drame. Un individu de 67 ans a été retrouvé baignant dans son sang une balle dans le dos à son domicile situé dans le secteur de Cul de Sac. Les secours qui ont fait la découverte n’ont rien pu faire, la victime était déjà décédée. Même si la rumeur locale parle d’un cambriolage qui aurait mal tourné, aucune piste n’est cependant écartée par les gendarmes.

L'affaire Turquin des années 90 ?

Il pourrait tout aussi s’agir d’un règlement de compte car jean-Louis Turquin, le défunt était connu. Dans les années 1990, le nom de ce vétérinaire niçois faisait régulièrement les gros titres. Dans la nuit du 20 au 21 mars 1991, son fils Charles-Edouard, 7 ans, avait disparu mystérieusement. Depuis, le garçonnet n’a jamais donné le moindre signe de vie. Condamné à vingt ans de prison pour assassinat, Jean-Louis Turquin est sorti de prison en 2006 bénéficiant d’une liberté conditionnelle. Alors pour l’heure, rien n’est avéré. Des investigations sont en cours actuellement afin de faire la lumière sur cette macabre découverte.

Rinsy Xieng