Une bande recherchée après une série de braquages aux Abymes

Par • Mis à jour le 04/02/2020 - 13:02

Deux nouveaux braquages ont été perpétrés lundi soir aux Abymes. Une équipe de 3 malfaiteurs encagoulés et armés qui ont ciblé un restaurant grill et le domicile d’un particulier. Ce ne sont pas les seuls attaques à déplorer depuis quelques jours dans cette zone.

    Une bande recherchée après une série de braquages aux Abymes

La semaine dernière déjà, plusieurs vols à main armée avaient eu lieu toujours dans la région abymienne, des snacks et des scootéristes notamment du côté de Boisripeaux. Rebelote cette nuit, avec deux attaques survenues pour la première à village Caduque. Vers 21h, un particulier chez lui a vu surgir une bande composée de 3 individus le visage dissimulé, et armés de fusil. Selon nos informations, il n’y aurait pas eu de préjudice matériel car en l’espèce, la victime voyant les braqueurs arriver, aurait simulé un malaise avant de se coucher sur le sol. Ce qui a à priori effrayé les auteurs qui ont immédiatement prit la fuite sans rien demander, croyant que l’homme était mort d’une crise cardiaque.

L'enquête confiée à la DIPJ

Un peu plus tard, sur les coups de 22h, le restaurant grill situé à quatre chemins, a lui aussi reçu de la visite. Était-ce les mêmes individus ? Pour l’instant rien ne l’indique mais on peut le supposer vu le mode opératoire. Le butin de ce méfait n’est pas encore connu. Les investigations ont été comme pour les attaques de la semaine dernière, confiées à aux services de police judiciaire du Morne Vergain, qui tentent de savoir si tous ces vols ont un lien ou pas.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.