Une caissière de supermarché entendue par la police

Par • Mis à jour le 05/10/2019 - 05:00

Une caissière du centre commercial de Milénis aux Abymes a été placée en garde à vue jeudi. Elle est soupçonnée d’avoir participé à une combine en faisant passer des produits en cachette pour ses proches. Des courses gratuites représentant plusieurs milliers d'euros tout de même. La mise en cause a été laissée libre en attendant sa convocation devant la Justice.

    Une caissière de supermarché entendue par la police

Auditionnée jeudi matin après une alerte de sa direction qui se doutait de quelque chose, l'hôtesse de caisse a dû s’expliquer devant la police. Les faits reprochés ? Le passage de produits sur le tapis roulant sans les avoir scanné, environ 1 article sur 10 seulement faisait l’objet d’une facturation. Le plus gros des "achats fictifs" se seraient déroulés le weekend dernier dans ce magasin des Abymes et ne concernerait que des proches de la mise en cause. Sa mère et deux autres femmes dont une mineure.

Un article sur 10 était scanné 

Une combine qui n’a pas fait long feu puisque tous les établissements de nos jours sont équipés de vidéosurveillance. Pour sa défense, la suspecte a expliqué avoir agi sous le coup de la nécessité pour ses proches, oui sauf que ce sont aussi des vêtements et des bouteilles de champagne qui auraient été retrouvés lors des perquisitions diligentées par les enquêteurs. Une faute lourde de la part de l’employée qui devra prochainement s’expliquer devant la Justice pour ce qu’on pourrait considérer comme une complicité de vol. En attendant, la caissière a été laissée libre jusqu’à sa convocation ultérieure.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.