Une enquête ouverte après l’attaque d’un enfant par un chien au Moule

Par • Mis à jour le 25/10/2018 - 07:30

L'enquête progresse après l'attaque d'un enfant de 11 ans par un chien au Moule ce mardi.

    Une enquête ouverte après l’attaque d’un enfant par un chien au Moule

Les faits sont survenus ce mardi, vers 16h dans le quartier Levasseur au Moule. L’enfant jouait à proximité de l’enclos où se trouvait le chien de type rottweiller, par conséquent classé comme dangereux.

Selon les premières constatations, l’animal serait passé par-dessus le grillage avant de se jeter sur le garçon. Le garçon de 11 ans a été mordu au niveau du cou, du dos et du mollet. Les médecins ne se sont pas encore prononcés sur l’étendue des blessures et les éventuelles séquelles mais il va devoir rester au moins 5 jours à l’hôpital. Un médecin légiste de l’unité médico-judiciaire a aussi examiné l’enfant dans le cadre de la procédure.

Le chien, lui, a été saisi ce mercredi sur directive du procureur, et emmené en fourrière. Des analyses doivent être faites pour savoir s’il n’est pas porteur d’une maladie éventuelle par exemple. Reste à déterminer les circonstances exactes de cette attaque et les suites éventuelles qui pourraient être données à l’encontre du propriétaire si toutes les règles de sécurité n’étaient pas respectées.

En avril dernier, route de Port Blanc, au Gosier, un septuagénaire avait déjà été attaqué par plusieurs chiens et mordu au visage par l’un d’entre eux, un animal de type molosse. Le vieil homme n’avait pas survécu. Le propriétaire des chiens, qui en détenait 8 chez lui, avait été mis en examen pour homicide involontaire aggravé. Il risque jusqu’à 7 ans de prison et 100.000€ d’amende.

Soulignons que les propriétaires de molosses doivent disposer d’autorisation spécifiques pour la détention de tels animaux et respecter des règles précises sur les conditions matérielles et notamment l’enclos où se trouvent les animaux.