Une fillette décède: la belle-mère suspectée

Par • Mis à jour le 01/04/2015 - 18:47

Un drame sordide survenu à Morne à l’eau le mois dernier. Une fillette de 5 ans aurait succombé suite aux coups de pied de sa belle-mère. Si l’affaire n’est révélée qu’aujourd’hui, c’est parce que les résultats d’autopsie ont finalement confirmé ces violences présumées. La mise en cause a hier mardi été mise en examen et écrouée.

    Une fillette décède: la belle-mère suspectée
Les faits dateraient du 9 mars dernier, une petite fille de 5 ans est retrouvée morte dans la commune de Morne à l’eau, elle serait décédée dans la nuit. Une autopsie est programmée, tout comme l’audition des frères et sœurs. Après 3 semaines d’expertise, les résultats tombent ces jours ci, l’enfant aurait subie des violences avant d’être mise au lit. La belle-mère a été interpellé ce lundi puis placée en garde à vue, déferrée hier mardi, elle a été mise en examen pour violences ayant entrainé la mort sans intention de la donner mais aussi pour non assistance à personne en danger, en l’espèce sa belle fille. Car il faut savoir que le compagnon avait par ailleurs deux progénitures issues de relations extraconjugales dont la victime.

A pieds joints

La mise en cause aurait accepté de l’élever à son domicile depuis petite. Le mois dernier, pour une banale affaire de riz renversé, la femme se serait alors acharnée sur la fillette, lui donnant des coups de pied dans le ventre, sautant même à pieds joints dessus. Elle a été placée sous écrous, l’instruction qui se poursuit, déterminera les circonstances exactes de ce crime passé presqu’inaperçu au sein d’un foyer guadeloupéen.

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.