Une mère piège son fils armé

Par • Mis à jour le 12/01/2016 - 17:50

A-t-on évité le pire ce mardi matin à Sainte-Rose ? Peut-être. Et ce grâce au devoir civique d’une mère. Alors qu’elle venait de surprendre son fils énervé avec une arme à feu, la femme aurait usé de stratagème afin de le livrer discrètement aux gendarmes. Quand il s’en est rendu compte, le jeune homme s’est enfui, s’en est suivie une course poursuite à pieds dans les rues de la commune. Le suspect a finalement été rattrapé et placé en garde à vue.

    Une mère piège son fils armé
Une initiative qui mérite d’être saluée, surtout en cette période de violences et de campagne contre les armes. Ce mardi matin vers 9h, une femme vivant à la section Pont Canal, remarque le manège inhabituel de son fils âgé de 20 ans, elle s’aperçoit qu’il est en train de modifier un fusil de chasse en cachette. Le jeune homme découpe la crosse et le canon afin de le rendre plus discret. On ignore ce qu’il comptait faire avec. En tout cas, la mère tente de raisonner sa progéniture et lui propose une ballade en voiture afin de discuter. Sauf qu’au fil des kilomètres, elle emprunte discrètement des chemins menant à la brigade.

Livré au gendarmes par sa mère

Le fils se rend compte de la supercherie une fois arrivé devant le portail de la gendarmerie, il est trop tard. Il devient rouge, descend du véhicule, récupère son arme dans le coffre et s’enfuit tout en colère. Les militaires partent à sa poursuite. L’individu est interpellé quelques minutes plus tard dans le centre bourg, non sans résistance. Il est par la suite placé en garde à vue pour port d’arme illégitime, menaces et outrages. Actuellement auditionné, le suspect s’est depuis muré dans un total silence selon nos dernières informations. Peut-être a-t-il du mal a digéré cette trahison qui contrairement à ce qu’on peut penser, représente avant tout un bel acte de civisme de la part d’un parent responsable.

Rinsy Xieng