Une scootériste agressée: un suspect interpellé

Par 30/12/2016 - 19:09 • Mis à jour le 30/12/2016 - 19:09

Une femme en scooter a jeudi été agressée par deux individus qui l’ont violemment fait chuter de son deux roues sur le pont de la Boucan. L’enquête des gendarmes a été très rapide. Ce vendredi matin, une descente du GIGN s’est déroulée dans une résidence de Sainte-Rose. Un suspect défavorablement connu a été placé en garde à vue. Son complice court toujours.

    Une scootériste agressée: un suspect interpellé
Les militaires de la brigade de recherches n’ont pas chômé. Ils ont passé une bonne partie de la nuit à analyser les éléments en leur possession suite à cette agression notamment la vidéosurveillance. Suite à cela, les hommes de l’antenne du Groupement d’intervention GIGN ont opéré ce vendredi matin, très tôt. Un suspect, le passager présumé, a été cueilli au pied du lit section Belle Rivière. Son domicile a été perquisitionné. Le jeune homme âgé d’une vingtaine d’années a été placé en garde à vue, il est très défavorablement connu mais nie pour l’heure les faits qu’on lui reproche. Son complice, le conducteur reste quant à lui en fuite et est activement recherché.

Fractures et hématomes

Pour rappel, jeudi en milieu de journée, une femme de 44 ans qui se rendait au travail à en scooter, a été brusquement prise à parti par deux individus, eux aussi en deux roues. Ces derniers, sans sommation, n’ont pas hésité à la frapper à coups de poings et de casques pour lui dérober son engin. La victime a depuis passé un scanner et souffre actuellement de multiples fractures et hématomes à la tête et aux côtes. Mais ses jours ne semblent pas en danger. A souligner, selon ce qui ressort de certains témoignages, la scène s’est déroulée en plein jour, sur cet axe très fréquenté mais lors de l’attaque, aucun usager n’a tenté d’intervenir, laissant la victime seule livrée à son propre sort.