Violences conjugales : un conjoint interpellé par le RAID

Par 20/05/2020 - 17:24
01/01/2020 - 00:00

Depuis ce mercredi midi, un homme d'une trentaine d'années est placé en garde à vue au commissariat de Capesterre Belle-Eau. Il doit répondre de violences conjugales et de dégradations de biens. Des faits survenus mardi soir au domicile du couple.

    Violences conjugales : un conjoint interpellé par le RAID

C'est parce qu'elle a eu peur de mourir et de faire vivre un drame à son enfant en bas âge qu'une jeune mère de famille d'une trentaine d'années s'est enfuit hier soir de son domicile pour aller se réfugier au commissariat de Capesterre Belle-Eau. Une protection policière bienvenue qui a permis de rassurer celle qui se considère aujourd'hui comme victime de violences conjugales et reste très traumatisée par les scènes qu'elle a dû affronter de la part de son compagnon qui est entré hier soir dans une colère effrayante, selon ses termes.

A tel point que ce midi, les policiers du commissariat de Capesterre Belle-Eau, qui connaissent l'individu en question pour être dangereux, ont préféré prendre des mesures complémentaires de sécurité pour se faire renforcer de leurs collègues du RAID afin d'interpeller l'agresseur, lui aussi, âgé d'une trentaine d'années.

Placé en garde à vue, il est actuellement interrogé sur les faits qui lui sont reprochés par sa compagne. De son audition dépendront les suites judiciaires qui pourraient être données à cette nouvelle affaire de violences conjugales que les policiers comme la justice prennent très au sérieux d'autant que l'on sait que certaines ont déjà tourné à la catastrophe. 

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.