155 armes artisanales, 80 portables et de la drogue saisis à la prison de Baie-Mahault

Par 11/10/2016 - 15:19 • Mis à jour le 11/10/2016 - 15:19

Selon la préfecture, 155 armes artisanales, 80 téléphones portables et de la drogue ont été saisis lors de la fouille générale au centre pénitentiaire de Baie-Mahault, lundi 10 octobre 2016.

    155 armes artisanales, 80 portables et de la drogue saisis à la prison de Baie-Mahault
La fouille générale du centre pénitentiaire de Baie-Mahault du lundi 10 octobre 2016 est une réussite. Ce sont 155 armes artisanales, 80 téléphones portables, 1kg d'herbes, de la résine de cannabis, de la cocaïne, des amphétamines, de l'extasy et du crack qui ont été saisis.

Notre rédaction vous l'indiquait déjà lundi, des poursuites judicaires seront engagées contre les détenteurs de ces objets et ces substances prohibés.

Pour le bon déroulement de l'opération, plus de 400 détenus ont dû quitter leurs cellules. Ils ont été regroupés sur le terrain de sport du centre pénitentiaire. Toute une partie de la prison a donc été vidée.

Du jamais vu en Guadeloupe

Pas moins 60 agents et 110 gendarmes parmi lesquelles des gendarmes mobiles, le Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), la brigade cynophile ainsi que des gendarmes de la brigade de Baie-Mahault ont été mobilisés pour cette opération, du jamais vu en Guadeloupe.

Dès lundi soir, le bilan de cette fouille générale a été publié sur le site de la préfecture.

La réponse des autorités

Cette fouille fait suite à plusieurs agressions et à cet incident survenu il y a une dizaine de jours. Un détenu avait réussi à monter sur le toit de la prison pour exprimer ses revendications. Les gendarmes avaient alors dû intervenir pour le faire redescendre.

Une situation explosive dénoncée à plusieurs reprises par l'intersyndicale UFAP-UNSA-CGT. Ce genre d'opération coup de poing entend montrer que l'Etat déploie tous les moyens nécessaires pour lutter contre la délinquance.