47% d'accidents mortels en plus

Par 12/11/2016 - 22:00 • Mis à jour le 12/11/2016 - 22:00

Après une certaine accalmie à la rentrée, le nombre d’accidents graves a depuis repris. Le bilan du mois d’octobre est plus qu’inquiétant: 5 morts sur nos routes contre 3 l’année dernière à la même époque. Tous les autres indicateurs sont en hausse. Au total, on enregistre une augmentation de près de 47% cette année par rapport à 2015.

    47% d'accidents mortels en plus
En octobre, on comptait 5 tués sur nos routes alors qu’à la même période en 2015, on relevait 3 tués soit près de 67% de plus sur une même période. Tous les autres indicateurs sont en hausse à l’exception du nombre de blessés hospitalisés qui est de 17 contre 21. D’un point de vue général, il en est de même pour les indicateurs cumulés de l’année qui demeurent élevés sauf pour le nombre de blessés, 323 contre 332 en 2015. On dénombre 264 accidents (262 en 2015) et 47 tués (32 en 2015). Ce qui représente 15 tués de plus. Soit une augmentation de 46,9%.

65% d'usagers vulnérables

Dans le détail, 35% des accidents mortels concernent des voitures, 26% des scooters ou mobylettes, 19% des piétons, 11% des motards et enfin 9% des cyclistes. La part d’usagers vulnérables décédés représente 65% au total. Le mois de septembre dernier avait montré une certaine accalmie avec aucun mort enregistré, mais depuis début octobre, les drames ont repris, dernière illustration avec un accident de moto mortel à Capesterre ce vendredi, qui porte à 48 le nombre de tués. Toutes les tranches d’âges sont touchées, de 15 à 85 ans, conducteurs ou passagers. Après enquête, on constate souvent que les facteurs d’accidents restent les mêmes, depuis des années : la vitesse, l’alcool au volant voir des stupéfiants ou le téléphones portables et bien évidemment, le non respect du code de la route et des équipements de sécurité obligatoires.

Rinsy Xieng