Boule de feu, débris de fusée : "Très très peu probable !"

Par 16/02/2017 - 00:47 • Mis à jour le 16/02/2017 - 00:47

Les traces lumineuses vues dans le ciel guadeloupéen n'ont rien à voir avec les débris d'étage d'une fusée. Un tir d'Ariane a bien eu lieu depuis Kourou mardi 14 février 2017. Mais, Arianespace ne croit pas du tout à cette hypothèse.

    Boule de feu, débris de fusée : "Très très peu probable !"
Une fusée Ariane 5 a effectivement décollé depuis Kourou à 18h39 mardi 14 février 2017. Mais était-ce bien des débris d'étage qui ont été observés dans le ciel guadeloupéen ? Selon Arianespace, c'est "très très peu probable".

L'agence spatiale européenne explique que la fusée de mardi a été envoyée sur une trajectoire Est en direction de l'Atlantique. Lorsque les boules de feu ont été vues en Guadeloupe, elle avait déjà décollé depuis quarante minutes. C'était la durée totale de la mission du lanceur.

La responsable du service des relations extérieures explique qu'à cet instant précis la fusée devait se trouver au niveau de l'Arctique. Pour Arianespace, la piste des débris de fusée ne tient donc pas la route.

Anaëlle Edom avec Natacha Maltaverne
@anaellee_rci