Chalus hausse le ton contre la violence

Par 03/09/2016 - 16:58 • Mis à jour le 03/09/2016 - 16:58

Dans le dossier de la violence et de la délinquance en Guadeloupe, le Président du Conseil Régional, qui a pris son bâton de pèlerin pour rencontrer un certain nombre de services qui font autorité et de collectifs d'élus, n'est pas content du traitement qui en est fait. Harry Chalus lève le ton et tape du poing sur la table en affirmant qu'il est prêt à mobiliser les guadeloupéens et toutes les forces vives du territoire, y compris les forces de l'ordre et les fonctionnaires pénitentiaires pour descendre dans la rue pour se faire entendre et comprendre au plus haut sommet de l'état.

    Chalus hausse le ton contre la violence

Faceà la multiplication des actes violents, contre les commerçants mais aussi en milieu carcéral, le président de région ary Chalus hausse le ton. Il trouve anormal que le gouvernement n'accorde pas de moyens suffisants pour lutter contre ce phénomène. Il a pris l'exemple d'une victime d'origine asiatique tuée à Aubervillier, le quartier de Paris a vu le renfort immédiat de centaines de policiers les jours suivant.

Ary Chalus interrogé par pierre Emmanuel: