Consternation à Cayenne nord, le quartier de Yohan E.

Par 15/09/2016 - 02:24 • Mis à jour le 15/09/2016 - 02:24

(AUDIOS) - Ce mercredi 14 septembre 2016, la famille et les amis se sont réunis autour de la famille de Yohan.E, Cayenne nord (Saint-François). Ils ont apporté leur soutien, particulièrement, à la mère de l'adolescent. Déphasée, elle n'a toujours pas réalisé le décès de son fils.

    Consternation à Cayenne nord, le quartier de Yohan E.
Ce mercredi 14 octobre 2016, la consternation et la désolation étaient au rendez-vous dans le quartier de Cayenne Nord. Les parents de Yohan E. vivent dans ce secteur de la ville de Saint-François.

Au courant de la matinée, la famille et les proches de la victime sont venus leur apporter leur soutien. La mère de l'adolescent est bien entendu sous le choc. Déphasée, difficile pour elle de réaliser que son fils n'est plus.

Célia, sa fille adoptive s'est donc exprimée au micro de Radio Caraïbes International. Mais elle aussi, les mots lui manquent.

"On a encore du mal à l'accepter. Ce n'est pas chose facile d'apprendre une telle tragédie. C'est une tragédie. Les mots ne viennent pas. Ils sont sans sens".

Des souvenirs de Yohan, Célia en a plein. Elle les partage avec notre rédaction. La sœur de l'adolescent décrit alors un jeune "calme" et "doux". "Ce n'était pas un garçon bagarreur, très affectueux ", raconte-t-elle.

L'intégralité de l'interview de Célia, la soeur adoptive de Yohan.


A Saint-François, Laurent Bernier, le maire (Les Républicains), lui, est implacable. Ce drame est inacceptable. Il s'est interrogé sur la nature de ce crime et sur le profil du meurtrier présumé.

" Comment un garçon de 15 ans qui semble avoir prémédité son geste, accompagné d'une bande (...) a pu tuer de sept ou huit coups de couteau un jeune de 15 ans ? La société demande des comptes, elle n'en a pas systématiquement", a-t-il lancé.

Sur les ondes de RCI Guadeloupe, Laurent Bernier a donc condamné fermement le meurtre du jeune Yohan.

" Les éléments restent à vérifier. Mais l'assassin, la semaine dernière, aurait déjà commis un acte répréhensible et fuit ensuite. Il doit être condamné sévèrement, il doit être châtié pour ce qu'il a fait. Que l'on ne vienne pas me rappeler son âge, ses origines. La société ne fait pas autant de mal à la jeunesse pour qu'elle vienne tuer l'un d'entre nous", a-t-il déclaré.

L'intégralité de l'interview de Laurent Bernier.



Le meurtrier présumé de Yohan E. serait également âgé de 15 ans. Selon nos informations, il aurait fugué de la maison de l’enfance (Les Abymes) depuis quelques mois. Connu pour des faits de vols à l’arraché en région pointoise, il n’a jamais réintégré la structure sociale.

Ce mercredi, les forces de l’ordre sont encore à sa recherche. Parallèlement, une autre enquête a été ouverte. Et ce, suite à la diffusion publique d'un avis de recherches identifiant le suspect et destiné exclusivement aux forces de l'ordre.

L'Inspection générale des services a été saisie. Le but : comprendre comment ce document confidentiel a pu se retrouver sur les réseaux sociaux.

Anaëlle Edom avec Bernard Solé et Rinsy Xieng
@anaellee_rci