Douze morts sur la route en mars

Par • Mis à jour le 03/04/2017 - 20:43

Le mois de mars a été, particulièrement, meurtrier sur les routes en Guadeloupe. Le nombre de victimes d’accident mortel a en effet doublé. Il est passé à douze. Le dernier en date a eu lieu, vendredi 31 mars 2017, à Petit-Bourg. Les usagers dit vulnérables sont les principales victimes depuis le début de l’année.

    Douze morts sur la route en mars
Deux tiers des victimes de la route en Guadeloupe depuis le début de l’année sont des usagers vulnérables, soit huit désormais au total. Dans le détail, on compte trois victimes à scooter, un à moto, deux à vélo et deux piétons.

Les autorités nous appellent donc à la vigilance autant lorsque nous sommes au volant de notre véhicule que lorsque nous sommes sur le bord de la route.

Il y a eu douze morts en Guadeloupe depuis le début de l’année. C’est deux fois plus que début mars. L’an dernier, à la même époque, selon les chiffres de la sécurité routière. On déplorait déjà dix-huit victimes de la route.

Mais cette année, ce qui inquiète les autorités, c’est l’augmentation globale des accidents. On en comptait statistiquement plus d’un part jour fin mars, soit une hausse de 16% par rapport à 2016.

Cent quarante deux personnes ont dû être hospitalisées suite à une accident. L'augmentation est de 16% par rapport à la même période l’an dernier. D’où ce nouvel appel à la vigilance et la plus grande prudence.

Méven Le Moign