Enième agression à l'école Raphaël Jolivière

Par • Mis à jour le 17/04/2015 - 17:03

L’école primaire Raphaël Jolivière de Bergevin a connu hier jeudi une énième agression de la part d’un parent d’élève à l’encontre d’un agent ACSEM. La "tatie" aurait été agressée verbalement et menacée de mort devant les enfants.

    Enième agression à l'école Raphaël Jolivière
L’école primaire Raphaël Jolivière de Bergevin a connu hier jeudi une énième agression de la part d’un parent d’élève à l’encontre d’un agent ACSEM. La "tatie" aurait été agressée verbalement et menacée de mort devant les enfants. C’est pour cette raison que le personnel scolaire, craignant pour sa sécurité, a exercé ce vendredi matin son droit de retrait. Les grilles sont donc restées fermées.

Plus de moyens pour assurer la sécurité

Selon les représentants syndicaux, les promesses formulées par les autorités avant les vacances ne sont pas tenues, ils réclament une présence policière devant l'école ainsi qu'un système de filtrage à l'entrée pour éviter les intrusions violentes, une cellule d'écoute psychologique et l'activation en urgence du CHSCT, c'est ce qu'a indiqué Mario Varaux, secrétaire général du syndicat du personnel de la collectivité de Pointe-à-pitre.


Rinsy Xieng