Fin de l'Etat d'urgence : nouvelles règles pour les voyages en avion ?

Par 10/07/2020 - 15:45
01/01/2020 - 00:00

C’est ce vendredi soir, minuit, que l’Etat d’urgence sanitaire doit prendre fin, sauf en Guyane et à Mayotte. Tests PCR, septaines, masques : cela va-t-il changer notre façon de voyager si l’on doit prendre l’avion pour les vacances ?

    Fin de l'Etat d'urgence : nouvelles règles pour les voyages en avion ?

L’Etat d’urgence sanitaire prend fin ce vendredi soir à minuit pour la très grande majorité des territoires français (sauf pour Mayotte et la Guyane). Mais pour les territoires sensibles ou fragilisés, il y aura certainement des mesures spécifiques. Elles pourraient être prises, probablement par décret à partir de samedi.

Une mesure qui devrait rester en place : c’est le masque, obligatoire sur tous les vols sauf pour les enfants de moins de 11 ans. Des enfants qui avant 11 ans ne sont pas non plus concernés par les demandes de tests PCR. Pour les jeunes enfants, le protocole de prélèvements n'est pas adapté. Pour les plus de 11 ans et les adultes, il faudra voir ce qui est décidé et écrit concernant ces tests PCR.

A ce jour les passagers qui partent de la Guadeloupe ou de la Martinique vers l’hexagone n’ont pas besoin d’en faire. Et pourtant, certains passagers l’ont cru en appelant leur compagnie, avant de quitter la Guadeloupe, comme Jean, il y a deux jours à peine, à qui la compagnie aérienne a demandé « par téléphone un test PCR obligatoire » avant de partir.

Or, à ce jour, rien n’oblige Jean à faire ce test en Guadeloupe! Mais il se prépare à le faire avant son retour. Pour l’instant, c’est une mesure fortement incitative :pour tout passager d’un vol à destination de la Guadeloupe ou de la Martinique. Les habitants de l’archipel qui vont rentrer chez eux, et les touristes qui arrivent, comme Inès, croisée sur une plage isolée de Saint-François avec son compagnon et qui explique être « arrivée hier » et avoir fait le test PCR « trois jours avant de partir ».

Cependant, interrogée sur une éventuelle septaine, visiblement non respectée, Inès croit savoir « que ce n’est que pour ceux qui n’ont pas fait le test ».

Faux ! Tous les voyageurs sont invités à respecter à leur arrivée une septaine, à domicile ou à l’hôtel au choix. Et c’est une quatorzaine pour ceux qui n’ont pas fait le test PCR avant le départ de l’hexagone (NDLR : tests qu’ils sont invités à faire plus tard dès leur arrivée et 8 jours après)

Reste maintenant à savoir si les mesures spécifiques qui pourraient être prises par décret, a priori samedi, vont transformer ces incitations en obligations.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.