L'ARS calme le jeu sur le déficit du CHU

Par • Mis à jour le 24/02/2016 - 23:58

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a réagi au dernier rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), sur la situation du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Pointe-à-Pitre/Abymes.

    L'ARS calme le jeu sur le déficit du CHU
Depuis plus de 10 ans, le montant des déficits du Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes se creusent. A la fin de l'année 2015, la structure a pu noter un déficit de 86 M€ et des dettes cumulées d’environ 120 M€.

Pour autant, l’ARS calme le jeu. L'agence a indiqué, à l'issue du rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) qu'à l’instar du CHU de Fort-de-France, l'hôpital guadeloupéen bénéficiera du vaste plan d’accompagnement prévu par l’Etat.

En outre, ce rapport bien qu’il soit accablant ne remet pas en cause la décision de l’Etat de financer la reconstruction de notre centre hospitalier.