La rentrée 2015 marquée par la réforme des collèges

Par • Mis à jour le 28/08/2015 - 15:13

Elle devrait permettre de résoudre les problématiques de transition entre le collège et le lycée. Lors de sa réunion de rentrée, jeudi, le recteur de l’académie, Camille Galap a rappelé que la réforme des collèges est la priorité de cette nouvelle année scolaire.

    La rentrée 2015 marquée par la réforme des collèges
Camille Galap, le recteur de l’académie a réuni, jeudi 27 août, au Palais des sports du Gosier 450 personnels d'encadrement : des proviseurs, des principaux et des directeurs d'école. Le but était de présenter les orientations pour la rentrée scolaire 2015 et de faire un bilan.

Il s’agissait également de rappeler que la réforme des collèges est la priorité de cette rentrée."Il y a de gros chantiers à mener cette année. Ils concernent les enseignants mais aussi les équipes de direction. Le premier degré est concernée, l’école élémentaire est concernée puisqu’on se place dans un continuum qui va du premier degré vers le second degré, notamment avec la mise en place des conseils écoles/collèges".

Une réforme des collèges qui aborde aussi les thématiques de passage entre le collège et le lycée."Lors de la transition entre le collège et le lycée on voit bien qu’il y a des problématiques qui sont liées à l’orientation et à l’affectation", ajoute Camille Galap.

Le recteur de l’académie reste optimiste vis-à-vis de l’accueil de cette réforme. Il note un enthousiasme chez les équipes pédagogiques. Dans un département où le taux d’illettrisme est de 18%, elles seraient convaincues de l’utilité de cette réforme.



Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.