L'accord de paiement sur les 22 000 tonnes de cannes restées sur pied en jeu

Par 12/09/2016 - 18:47 • Mis à jour le 12/09/2016 - 18:47

Les industriels et les agriculteurs se sont réunis, vendredi 9 septembre 2016, aux Abymes pour tenter de trouver un accord sur le paiement des 22 000 tonnes de cannes restées sur pied.

    L'accord de paiement sur les 22 000 tonnes de cannes restées sur pied en jeu
La réunion entre les industriels et les représentants des planteurs de la filière canne, vendredi 9 septembre 2016, n'a pas abouti. Lors de cette rencontre, il s'agissait de trouver un accord sur le paiement des 22 000 tonnes de cannes restées sur pied concernant cette récolte.

"Il y a un reliquat sur l'enveloppe de 3,4 M €. Donc, il y a un comité technique qui va se réunir de façon à pouvoir faire la synthèse et des propositions aux services de l'Etat", explique Michel Claverie, le nouveau président de l'Iguacanne, l'Intreprofession grandes cultures et semances.

L'Iguacanne a d'ores et déjà formulé quelques propositions directement aux industriels. Certaines ont été refusées. "Il y a des propositions qui doivent être reformulées pour qu'elles soient acceptées par les autorités administratives", a indiqué Michel Claverie à l'issue de la rencontre de vendredi.

Ce lundi 12 septembre, les parties doivent se revoir dans cette optique à la Direction de l'alimentation de l'agriculture et de la Fôret.