Les abords des établissements scolaires de Baimbridge bientôt sécurisés

Par 07/12/2016 - 00:08 • Mis à jour le 07/12/2016 - 00:08

Trois mois après le meurtre de Yohan Equinoxe, le conseil départemental a lancé des travaux pour sécuriser les abords des établissements scolaires de Baimbridge ce mardi 6 décembre 2016. Le chantier prévoit l'installation de feux tricolores entre autres choses.

    Les abords des établissements scolaires de Baimbridge bientôt sécurisés
Après le meurtre du lycéen Yohan Equinoxe, en octobre 2016, une réflexion s'est imposée pour enfin "améliorer la sécurisation des établissements scolaires de Baimbridge". Fabert Michelly, le conseiller départemental, 1er adjoint au maire des Abymes le reconnait.

Le conseil départemental, les services de l'Etat, les collectivités territoriales, les chefs d'établissements scolaires ont donc "procédé à une étude de faisabilité avec les maîtres d'ouvrages compétents".

Outre ces aspects, il faut savoir que trois lycées, trois écoles et une piscine intercommunale longent la fameuse RD129. Ce ne sont pas moins 32 000 véhicules qui y transitent chaque jour. Autant dire que la question de la sécurité des élèves est devenue un enjeu crucial pour le conseil départemental.

Selon Fabert Michelly, l'idée est de créer plus d'espaces de stationnement et de fluidifier le circulation des transports scolaires avec ces travaux. "Des bus arrivent de Sainte-Anne, du Gosier et sont amenés à faire le tour", expliquait l'élu ce mardi aux Abymes.

Dans le détail, plusieurs aménagements comme "la création de deux plateaux surélevés de douze mètres de large", "l'installation de feux afin de gérer et sécuriser la traversée piétonne", "la mise en place de balises le long de la RD129 interdisant le stationnement aux abords immédiats du LGT" ou encore "le renforcement de la signalisation horizontale et verticale", seront livrés d'ici un mois.

Selon le conseil départemental, le coût total de ces travaux est de 166 757, 09 euros.

Anaëlle Edom avec Rinsy Xieng