Les pesticides interdits à la vente aux particuliers à partir du 1er janvier

Par • Mis à jour le 31/12/2018 - 08:16

A partir du 1er janvier 2019, les produits pesticides seront interdits à la vente aux particuliers.

    Les pesticides interdits à la vente aux particuliers à partir du 1er janvier

A partir de mardi, il est désormais interdit de vendre à un particulier des produits pesticides. Cela englobe les herbicides, insecticides, fongicides, parasiticides chimiques. La détention et l’usage sont également interdits. 

En Guadeloupe, certaines enseignes s’étaient préparées et n’en proposent plus depuis deux mois. C’est le cas de Mr Bricolage. 

« C’est une très bonne chose », confie une vendeuse du rayon phytosanitaire. « Certaines personnes en faisaient très mauvais usage et mélangeaient les pesticides avec du gasoil, de l’eau de mer, mettaient au jugé, sans respecter les dosages. Maintenant, tout le rayon est dédié aux produits bio. Il y a des alternatives comme faire du paillage par exemple », précise l’employée. 

Des produits sous clé pris d’assaut

Dans une autre enseigne, un produit à base de glyphosate était encore disponible, sous clé, quelques jours avant mardi. Des clients ont pu encore en acheter, certains profitant même pour acheter plusieurs bouteilles de Keepclean. À rappeler qu’à partir du 1er janvier, la détention et l’usage de ces produits chimiques par des particuliers seront interdits et punis par la loi : jusqu’a  six mois de prison et 150000 euros d’amende.