Les ventes de bidons et jerrycans d'essence interdites par le préfet

Par 13/12/2018 - 14:36 • Mis à jour le 13/12/2018 - 14:36

A partir de ce jeudi, le préfet, par arrêté préfectorale, et afin de "préserver l'ordre publique", interdit "jusqu’à nouvel ordre, la distribution, la vente et l'achat de carburant sous forme conditionnée (bidon, jerrycan...) et dans tout autre récipient transportable" sur l'ensemble de la Guadeloupe.

    Les ventes de bidons et jerrycans d'essence interdites par le préfet

L'arrêté a été signé à Basse-Terre ce jeudi dans le cadre de la contestation lycéenne "susceptible de donner lieu à des actes d'une grande violence", considérant "les dangers, les accidents, et les atteintes graves aux personnes et aux biens qui peuvent résulter de l'utilisation inconsidérée des produits dangereux et de surcroît inflammables, particulièrement sur la voie publique et dans les lieux de rassemblement".

 

L'arrêté stipule aussi que les gérants et exploitants de stations-services  "devront s'assurer du respect de cette prescription" en affichant le document dans leurs commerces.

 

"Le transport de produits combustibles et/ou corrosifs et toutes matières inflammables" est aussi interdit.

 

"Les lieux de stockage des produits dangereux (notamment les bouteilles de gaz dans les stations-services) devront être sécurisés par les commerçants", signale enfin l'arrêté pris jeudi.