L'évolution du Zika en Guadeloupe selon l'ARS

Par 09/04/2016 - 16:44 • Mis à jour le 09/04/2016 - 16:44

L'ARS a publié son dernier point sur la surveillance des cas biologiquement confirmés. Depuis le début de l’émergence du Zika en Guadeloupe et jusqu’au 3 avril 2016, le nombre de cas biologiquement confirmés enregistré est de 191 cas dont cinq étaient des femmes enceintes. Parmi ces cas confirmés une forme neurologique myélite a également été recensée. Les 191 cas biologiquement confirmés sont répartis sur l‘ensemble de la Guadeloupe (26 des 32 communes).

    L'évolution du Zika en Guadeloupe selon l'ARS
En Guadeloupe, durant la période janvier-avril 2016, e nombre de cas cliniquement évocateurs de Zika vus en médecine de ville est en augmentation depuis deux semaines consécutives (180 cas estimés en S2016-13) mais ces données sont à interpréter avec prudence en raison des récentes vacances de Pâques. Passages aux urgences. Depuis la semaine 2016-01, le nombre cumulé de passages aux urgences avec une suspicion de Zika reste faible avec 18 cas dont 1 seul enregistré la semaine dernière (S2016-13) au CH de Basse-Terre. Les passages aux urgences se répartissent de la façon suivante : 16 patients de 15 ans et plus et 2 de moins de 15 ans ; 7 patients au CHU de Pointe à Pitre et 11 au CH de Basse-Terre.

Depuis l’émergence du virus Zika au Brésil, 33 pays et territoires ont enregistré des cas autochtones de Zika entre les semaines 2015-17 et 2016-12: Aruba, Barbade, Bolivie, Bonaire, Brésil, Colombie, Costa Rica, Cuba, Curaçao, Dominique, République Do-minicaine, Equateur, Le Salvador, Guyane, Guadeloupe, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Martinique, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Porto Rico, Saint-Martin, Saint Vincent et Grenadines, Sint Maarten, Suriname, Trinidad et Tobago, Iles Vierges US, Venezuela.