L'existence du virus mayaro chez un patient en Haïti

Par 19/09/2016 - 18:21 • Mis à jour le 19/09/2016 - 18:21

Alors que le virus zika semble marquer le pas en Guadeloupe, l'univerisité de Floride confirme l'existence d'un virus peu connu chez patient en Haïti, le virus mayaro. La maladie est, vraisemblablement, liée au virus chikungunya.

    L'existence du virus mayaro chez un patient en Haïti
Le virus Mayaro a été découvert pour la première fois à Trinidad en 1954. Il a été l'origine d'épidémies, qui ont sévit en Amérique du sud et principalement en Amazonie.

Il provoque des symptômes similaires au chikungunya : fièvre, douleurs articulaires et musculaires, éruptions cutanée et douleurs abdominales.

Actuellement, les chercheurs de l'université de Floride ne savent pas si le cas signale le début d'une nouvelle épidémie dans la Caraïbe. Ils ignorent également si le virus va se répandre en Haïti.

Pour rappel, dans cette île des Grandes Antilles, le virus zika a été difficile à suivre. Pour cause ? La faiblesse de son système de santé.

Cette annonce de l'université de Floride est à prendre au sérieux. L'institution avait annoncé la présence du virus zika dans l'hémisphère.

Différent, les chercheurs ignorent encore si le virus mayaro est unique, ou s'il est une souche recombinante de différents types de virus mayaro.