Objectif sécurisation maximale des établissements scolaires

Par • Mis à jour le 30/08/2016 - 18:06

Les services de l'Etat entendent assurer une sécurisation maximale des établissements scolaires de l'archipel pour l'année scolaire de 2016-2017. Cette volonté s'explique notamment en raison de la menace terroriste présente dorénavant sur l'ensemble du territoire français.

    Objectif sécurisation maximale des établissements scolaires
A l'aube de la nouvelle année scolaire 2016-2017, la sécurisation des établissements scolaires est l'une des grandes priorités des services de l'Etat. Cela s'explique notamment en raison de la menace terroriste, désormais bien réelle sur l'ensemble du territoire français.

En Guadeloupe, la préfecture entend donc se mettre "en ordre de marche". Dans les prochaines semaines, elle souhaite "atteindre un niveau de sécurité maximale".

Ce mardi 30 août 2016, les précisions d'Alexis Bévillard, le directeur de cabinet du préfet de région, Jacques Billant, sur les ondes de RCI, ont fait état de la volonté d'évaluer la menace terroriste autour des établissements scolaires de l'archipel.

"L'objectif de cette rentrée, c'est de s'assurer que nous avons bien pris en compte le niveau de menaces et de risques", défend-il.

Au fond, la démarche de la préfecture consiste à renforcer les liens entre l'académie Guadeloupe et les services de l'Etat. Elle se manifestera avec l'application de plusieurs mesures :

- une mise à jour de tous les plans de sécurité obligatoires dans les établissements scolaires

- la mise en place d'une prise de contact personnel et individuel entre les chefs d'établissements scolaires et les référents sûreté de la police, de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers

- la constitution de groupes de travaux en fonction des failles décelées dans chaque établissement

- le renforcement et l'utilisation pertinentes des patrouilles de police, de gendarmerie ou des sapeurs-pompiers