Que sait-on sur la transmission du virus zika ?

Par 06/01/2017 - 17:43 • Mis à jour le 06/01/2017 - 17:43

Le dernier bulletin sanitaire de la Cire Antilles-Guyane fait le point sur la transmission du virus zika. Par voie sexuelle, le plus souvent la transmission se produit d'un homme vers une femme.

     Que sait-on sur la transmission du virus zika ?
Le dernier bulletin de veille sanitaire de la CIRE Antilles-Guyane dévoile, dans un premier temps, les mesures préconisées pour éviter la transmission du virus zika lors d'une transfusion sanguine.

Il s'agit d'exclure les donneurs symptomatiques de façon temporaire avant et après le don ou encore de pratiquer un dépistage du virus sur les poches de sang.

La CIRE Antille-Guyane rappelle, dans un deuxième temps, que certains biologistes ont été infectés dans des laboratoires après avoir été, accidentellement, exposés à un liquide biologique.

Pour l'heure, il n'y a toutefois aucun cas de transmission d'un patient a à un professionnel de santé recensé. Le meilleur moyen de prévention reste donc le respect systématique des précautions standards.

Enfin, la transmission par voie sexuelle a été prouvée par plusieurs publications scientifiques. Dans les cas publiés, la transmission s'est produite le plus souvent d'un homme vers une femme.

On note néanmoins un cas de transmission d'un homme vers un homme et autre cas d'une femme vers un homme. Les signes cliniques sont apparus plus d'un mois après la transmission, précisément entre 32 et 41 jours plus tard, selon la durée d'incubation utilisée pour le calcul.

Cette durée irait de 3 à 12 jours. Aujourd'hui encore on ignore la proportion de risques de transmission lors des relations sexuelles, à quel point ce type de transmission accélère ou non les épidémies et permet de circuler dans les lieux où la transmission par le moustique n'existe pas.

A.E et C.R