Transport de marchandises : quelles sont les règles ?

Par • Mis à jour le 20/03/2018 - 07:21

Après la chute d'un bloc de béton d'un camion de transport sur une voiture, lundi à Boisvin aux Abymes, la question de la sécurité est posée. Selon certains professionnels « on voit des choses incroyables en Guadeloupe » ! Pourtant, que vous soyez un professionnel du transport ou un particulier qui transporte occasionnellement du matériel, vers la décharge par exemple, les règles sont les mêmes !

    Transport de marchandises : quelles sont les règles ?

 

Voici quelques règles à connaître :

  • Le conducteur qui transporte du matériel susceptible d’être emporté par le vent comme du sable, du gravier, du bois, du carton, ou tout autre matériaux assez légers, doit utiliser une bâche. La nouvelle réglementation, entrée en vigueur en 2017, précise que cette bâche doit descendre jusqu’au soubassement de la carrosserie.

  • Le véhicule doit avoir un tonnage qui correspond a ce qu’il transporte : pas de dépassement de poids. Par exemple les contrôles sont très fréquents sur les petits fourgons de 3,5 tonnes qui peuvent être conduits avec un permis B. Ces fourgons s'avèrent souvent en surcharge car aménagés de hayons qui facilitent la sortie de matériaux mais diminuent la charge utile.  Alors si 4 à 5 palettes peuvent tenir, seul le poids de 2 est autorisé.

  • Le conducteur doit connaitre dès le départ le circuit emprunté : y aura-t-il des pentes ou des virages étroits?

  • Le conducteur doit savoir s’il doit mettre des sangles ou non (inutile pour du gravier par exemple mais obligatoire pour des blocs de béton). Et ces sangles doivent être adaptées en terme de qualité et de poids qu’elles peuvent supporter : une sangle pour 300 kilos n’est pas adaptée pour transporter une tonne de matériaux.

  • Le chargement ne doit pas dépasser de la carrosserie du véhicule. Dans le cas contraire, cela entre dans le cadre du convoi exceptionnel et la réglementation est bien plus stricte encore.

Si un conducteur perd son chargement avec des conséquences plus ou moins graves, il encourt une suspension de permis. Notez que pour un professionnel, c’est le chef d’entreprise qui est civilement responsable et encourt des poursuites pénales.

Lundi à Boisvin aux Abymes, un bloc de béton est tombé d'un camion : https://www.rci.fm/infos/faits-divers/un-bloc-de-beton-tombe-dun-camion-une-femme-blessee-aux-abymes