Une baisse de 32% du nombre de tués sur la route

Par • Mis à jour le 06/01/2016 - 20:31

L’archipel est sur le point de comptabiliser son plus faible nombre de morts sur les routes. C’est ce qu’indique le bilan provisoire de l’Observatoire départemental de la sécurité routière. Toutefois, il y a encore des progrès à faire. On compte quarante victimes sur les douze derniers mois.

    Une baisse de 32% du nombre de tués sur la route
La tendance de la mortalité est globalement en baisse sur les douze mois de l’année 2015. Quarante personnes ont perdu la vie sur les routes guadeloupéennes l’an dernier.

Ce sont dix-neuf tués en moins par rapport à l’année 2014. Ce qui représente une baisse de 32%. Tous les autres indicateurs de l’année 2015 sont également en diminution.

Le nombre d’accident diminue, soit moins 7%. On compte 6% de blessés hospitalisés en moins. Le nombre de blessés légers est également moins important, soit – 24%. Les piétons et les usagers de deux-roues représentent 75% des tués en 2015. Un chiffre qui s’améliore comparé à l’année 2014, soit – 21%.

Les chiffres concernant les usagers des voitures et des camionnettes connaissent, quant à eux, une forte baisse, - 52%. Autres éléments tirés de ce bilan provisoire, 54% des accidents ont eu lieu de nuit.

Le tiers d’entre eux se sont déroulés le week-end. Trente-deux hommes et huit femmes, âgés entre 1 an et 78 ans ont perdu la vie en 2015. Les jeunes de moins de 25 ans représentent 20% des tués.