Une entreprise de BTP réclame le paiement de ses factures à la Communauté d'agglomération grand sud Caraïbe

Par • Mis à jour le 23/01/2017 - 22:59

La société de BTP, "EDT" a bloqué le siège de la Communauté d'agglomération grand sud Caraïbe ce lundi 23 janvier 2017. L'entreprise demande le paiement de ses factures en souffrance depuis quelques années. Elle évoque des arriérés de plus de 800 000 euros.

    Une entreprise de BTP réclame le paiement de ses factures à la Communauté d'agglomération grand sud Caraïbe
" Trente ans d'exercice (...) Et je constate avec regret que nous avons une présidente qui a beaucoup d'expérience. Mais, elle n' a pas compris qu'il faut respecter les Guadeloupéens".

C'est ainsi que Jean-Luc Devouton, le patron de l'entreprise BTP, EDT explique l'action coup de poing menée à l'encontre de la Communauté d'agglomération grand sud Caraïbe (CASBT) et de sa présidente, Lucette Michaux- Chevry ce lundi 23 janvier 2017 à Basse-Terre.

Le chef d'entreprise a procédé, dans la matinée, au blocage de la CASBT. Il réclame le paiement de ses factures en souffrance depuis maintenant deux ans. Cela représente un montant de plus de 800 000 euros, selon ses dires.

Des sommes contestées par Lucette Michaux Chevry, la présidente de la Communauté d'agglomération. Interrogée sur les ondes de RCI Guadeloupe, elle a assure que " sa communauté marche avec de l'ordre (...)".

"D'après mes services, on ne lui doit pas plus de 450 000 euros", a-t-elle ajouté.

Lucette Michaux Chevry dénonce un coup de force aux relents politiques de la part de Jean- Luc Devouton. Pourtant, l'entrepreneur garantit que "son action n'a pas de caractère politique" ...

A.E

Plus d'infos Podcast Caraïbes 13 heures 23/01/2017 à partir de 11'20