Weekend de Pâques: prudence et civisme

Par • Mis à jour le 24/03/2016 - 17:12

Le weekend de Pâques s’annonce, l’occasion pour le Préfet de Guadeloupe d’appeler à la prudence et au civisme sur les routes. Les chiffres pour cette année 2016 sont déjà très inquiétants : près de 80% de décès en plus par rapport à l’année dernière à la même période. La Préfecture tente donc par le biais d’un communiqué de responsabiliser les usagers.

    Weekend de Pâques: prudence et civisme
Le week-end pascal est l’occasion pour beaucoup de Guadeloupéens de se retrouver en famille et entre amis. Le trafic sur les routes de l’archipel risque d’être dense et le préfet de région appelle donc à la plus grande prudence. Automobiliste, cyclomotoriste, cycliste, piéton, il invite chacun à faire preuve de civisme et d’une extrême vigilance.

Rappel des règles de sécurité

- Proscrire toute boisson alcoolisée avant de conduire ;
- Respecter les limitations de vitesse ;
- Adapter sa vitesse à l’état de la route et aux conditions météo ;
- Respecter les distances de sécurité entre les véhicules ;
- Attacher la ceinture de sécurité à l’avant comme à l’arrière ;
- Ne pas téléphoner au volant ;
- Mettre et attacher le casque pour les deux-roues motorisés ;
- Porter des vêtements clairs et un équipement de visibilité de nuit.

Contrôles renforcés sur les routes

Depuis le 1er janvier, 17 personnes ont perdu la vie (contre 9 à la même époque l’an dernier): 7 automobilistes, 5 cyclomotoristes et 5 piétons. En respectant le code de la route et en appliquant des mesures de prudence élémentaire, bien des drames humains pourraient être évités. La police nationale et la gendarmerie nationale assureront une présence renforcée sur les routes. La tolérance zéro sera appliquée avec fermeté pour réprimer chaque acte d’incivilité et de délinquance routière.