Zika : La procréation médicalement assistée suspendue en Guadeloupe

Par • Mis à jour le 04/02/2016 - 15:51

Face aux craintes exprimées quant à l'impact néfaste du Zika sur les fœtus, l'agence de biomédecine a demandé aux services d'assistance à la procréation de différer leurs opérations.

    Zika : La procréation médicalement assistée suspendue en Guadeloupe
Le service de Procréation Médicalement Assistée du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) a suspendu ses activités à l'instar des autres départements d'Outre-mer. Ce qui signifie que les couples qui ont déjà entamés un processus grossesse restent suivis par les services du CHU.

En revanche, à la demande de l'agence de biomédecine, les dons de gamètes et la procréation médicalement assistée (PMA) seront repoussés.

Alors que la maladie n'a pas atteint le stade d'épidémie en Guadeloupe, le sujet occupe au plus haut sommet de l'Etat.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine rencontre les professionnels de santé pour prendre un certain nombre de décisions ce jeudi 4 janvier 2016. Elles devraient être communiquées localement dès le début de la semaine prochaine.