Changer d'île

Premier témoignage de l'aventurier qui a fait une transatlantique en tonneau

Par Stéphanie Sérac / RCI.FM / 03/05/2019 - 18:08

Jeudi soir, un pétrolier américain croisant dans la Mer des Caraïbes en direction de St-Eustache a pris en charge Jean-Jacques Savin, l'aventurier que nous suivons depuis le 26 décembre dernier. Parti des Canaries de l'île de Hierro, il a atteint son objectif: faire une transatlantique en tonneau.

Cette traversée transatlantique en tonneau est une première mondiale. Jean-Jacques Savin qui a atteint samedi dernier la Mer des Caraïbes et mis un terme officiellement à sa transatlantique dérivait encore en direction de la Floride tous ces derniers jours. Sans moteur, sans voile ou aucune autre moyen de se propulser, il était dépendant des secours en mer afin de le récupérer et de parvenir à toucher terre. Jeudi soir, il a été pris en charge par un tanker américain qui le ramène actuellement vers l'ile de Saint-Eustache. Il devrait y arriver samedi soir, heure de Guadeloupe. De là, Jean-Jacques Savin devrait rejoindre la Martinique avec son tonneau par cargo. Nous avons réussi à le joindre sur son téléphone satellitaire alors qu'il passait son 128ème jour en mer. Ses premiers mots: "Je vais très bien", a-t-il livré alors que la communication n'était pas très stable 

 

 

Un aventurier septuagénaire, fan du "naufragé volontaire" 

A 72 ans, Jean-Jacques Savin vient de boucler cette transatlantique en 122 jours officiellement, car une fois rentré dans la Mer des Caraïbes samedi dernier, il avait continué de dériver vers la Floride. Son objectif en réalisant ce pari fou était de prouver la théorie d'Alain Bombard, célèbre biologiste français qui a écrit deux thèses réputées sur la survie en mer. Le 20 octobre 1952, Alain Bombard avait quitté les Canaries à bord d'un pneumatique afin de traverser l'Atlantique, dans les conditions d'un naufragé. Ce jeune médecin souhaitait démontrer qu'il était possible de survivre sans eau ni ressources, juste avec un bon moral à une traversée de l'Atlantique. Après plus de soixante jours en mer, il avait atteint la Barbade en décembre 1952. en 1953, Bombard avait publié le "Naufragé Volontaire", livre dans lequel il racontait son périple.  Ce livre a influencé des générations de marins et d'aventuriers en général. Jean-Jacques Savin a déjà annoncé qu'après cette aventure, il est déjà prêt pour traverser la Manche à la nage, en 2020. Il aura alors 73 ans. 

 

 

 

 

 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.