2 ans de prison pour le chauffard qui avait foncé sur un gendarme

Par • Mis à jour le 03/03/2018 - 10:31

Un jeune majeur comparaissait devant la juridiction correctionnelle de Pointe-à-Pitre, pour plusieurs refus d'obtempérer en voiture commis au Lamentin puis à Sainte-Rose. Plus grave, il avait, lors d'une course poursuite, tenté d'écraser un gendarme à moto, à bord d'un véhicule volé. Ce sont ses empreintes ADN qui ont finalement permis de remonter la piste et localiser le chauffard cette semaine.

    2 ans de prison pour le chauffard qui avait foncé sur un gendarme

Le jeune homme n’avait pas hésité à foncer sur un gendarme à moto. Ce dernier le poursuivait depuis 20 minutes après un refus d’obtempérer et pour cause, il circulait à bord d’un véhicule volé. Zigzaguant à tout vas, dépassant de tous les côtés à vive allure, malgré les embouteillages, le jeune homme de 18 ans a délibérément mis la vie des autres en danger. Repéré quelques instants avant, il avait accéléré, espérant ainsi semer les forces de l’ordre, mais les motards chevronnés de la brigade motorisée, l’ont pris en chasse sur plusieurs kilomètres, parfois sur des petites routes de campagne. Pris au piège dans une impasse, le chauffard avait finalement fait demi-tour avant de tenter de percuter l’un d’eux. Le militaire ciblé voyant le danger a eu le temps de sauter de son engin, son gilet airbag s’est heureusement déclenché.

Identifier grâce aux empreintes ADN

A la barre, la victime a témoigné, reconnaissant formellement le prévenu, lui qui tentait de mentir aux juges, en indiquant que ce n’était pas lui qui conduisait ce jour là. Deux  jours plus tard, il avait de surcroit avec la même voiture volée, forcé un barrage du côté de Sainte-Rose. C’est ainsi qu’il a pu être identifié et interpellé par la suite. Des vitesses astronomique a relevé le procureur, un véritable danger public qui notez le, est passé dans sa fuite à quelques centimètres d’un groupe d’enfants sur un trottoir. Des risques démesurés avec un sentiment de toute puissance, a surenchéri le parquet. Le tribunal a condamné le chauffard à 2 ans de prison ferme assorti d’un mandat de dépôt.